https://oignyenvalois.fr/ (321439342)

Musée Alexandre Dumas

Il a été labellisé Musée de France en 2002. C'est à Villers-Cotterêts qu'est né Alexandre Dumas, le 24 juillet 1802 et où est décédé, le 26 février 1806, le général Dumas, père de l'écrivain

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

Abbaye de Longpont

Ancienne abbaye cistercienne dont les bâtiments ont été transformés en demeure privée ouverte à la visite. Les ruines de l'abbatiale gothique sont entourées d'arbres centenaires. Bâtiments embellis au 18ème siècle - Façade ornée de balcons en ferronnerie - Cellier gothique - Chauffoir à cheminée centrale - Grand escalier du 18ème - Cloître aménagé en jardin et ouvrant sur un grand parc encadré de bois.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

Château et musée du Bois de Montgobert

A Montgobert vous serez séduit tant par l'architecture, véritable archétype du classicisme que par la magie s'échappant du parc. Résidence de Pauline Bonaparte, quartier général pendant la première guerre mondiale, son histoire est riche depuis la fin du XVIIIème siècle. Dans le château vous trouverez notamment 30 salles présentant des centaines d'outils anciens et des métiers disparus et plusieurs autres traitants de la guerre 14/18 ou encore de la vénerie.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

musee-machinisme-agricole--P.-Chaix--4-.jpg

Musée régional du Machinisme Agricole

Le musée offre un panorama complet de l'outillage préhistorique et d'instruments permettant de comprendre l'évolution de l'agriculture dans l'histoire de l'humanité. L'exposition des machines de moisson, de battage... complète une belle collection de tracteurs anciens remis en état de fonctionnement, ainsi qu'une forge et un atelier de bourrelier.

Ouvert les samedis, dimanches et jours fériés du 16 avril au 1er novembre 2022 inclus, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.
Tel : +33 3 23 96 29 85 / +33 3 23 96 55 10

Le Donjon de Vic-sur-Aisne

Construit au VIIIe siècle, l’imposant donjon de Vic-sur-Aisne domine la place du village et vous accueille dès votre arrivée. Transformé en demeure habitable au XVIIe siècle, il a conservé son apparence médiévale. Après avoir visité le donjon, flânez dans les majestueux jardins.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

Le Château de Villers-Cotterêts

Aujourd'hui fermé à la visite, le château fait l'objet d'un vaste programme de restauration lancé par l'Etat.
LE PROJET DE LA CITÉ INTERNATIONALE DE LA LANGUE FRANÇAISE : En mars 2018, le Président de la République a confié au Centre des monuments nationaux le projet de création d’une Cité internationale de la langue française au château de Villers- Cotterêts.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

Le Château des Fossés à Haramont

Édifié sur les restes d’une place forte, ce charmant petit château Renaissance de la fin du XVème siècle, entouré d’eau et niché dans une vallée boisée, fut rénové peu avant 1870 et agrémenté d’un parc ornementé de magnifiques arbres, dont un Tulipier de Virginie. L'ouvrage de pierre et ses belles dépendances, classés, disposent sur la façade arrière d'une tourelle à six pans et vis d'escalier hors œuvre.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

Le Pavillon Henri II

Véritable concentré de trésors, la décoration intérieure du Pavillon Henri II offre au visiteur sculptures, boiseries fines, peintures murales, plafond à caissons, motifs ornementaux à la feuille d’or… Edifié au XVIème siècle, au cœur du duché de Valois –le plus ancien fief de la monarchie française- le "Pavillon Henri II" fut agrandi et redécoré par le Duc d'Orléans (1725-1785) et devint propriété privée du roi Louis-Philippe 1er en 1843.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

La tour d'observation du Général Mangin

Le 18 juillet 1918, les armées alliées lancent la contre-offensive qui devait conduire à l’Armistice du 11 novembre. C’est du haut de son observatoire, élevé dans les grands hêtres du lieu dit la Tour Réaumont, que le Général Mangin dirige cette contre-offensive. La tour d'observation disparaît, emportée par une tempête en octobre 1924. Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, la tour d'observation a été reconstruite. Culminant à 220 mètres d'altitude, elle vous offre l'un des plus beaux panoramas de la région.

Cliquez sur la photo pour plus d'information...

ferte-milon-chateau.jpg

Le Bourg de la Ferté-Milon

La Ferté-Milon, terre natale de Jean Racine, est un magnifique bourg abritant plusieurs trésors architecturaux comme la façade du château des Ducs d'Orléans, idéale pour pique-niquer, les 2 églises et le pont Eiffel qui embellit le canal de l'Ourcq. 2 musées complètent la visite du village : le Musée du Machinisme Agricole et le Musée Jean Racine.

Musée Jean Racine

Jean Racine est présent partout dans sa ville natale : une rue de La Ferté-Milon porte bien sûr son nom, les traces de l’ancienne chapelle Saint-Waast évoquent le lieu de son baptême. Comme enfant, il est encore présent sur la place proche de l'église où sans doute il jouait. La façade de l’ancienne mairie expose la copie de sa statue réalisée par David d’Anger et son buste domine la façade de l'actuelle mairie...

​​​​​​​Cliquez sur la photo pour plus d'information...

Musée de l'Archerie et du Valois

C’est en 1938 que Messieurs Michon, Duval et Quentin, membres du Syndicat d’initiatives de Crépy ont l’idée de créer un musée sur le folklore local et l’histoire du Valois à Crépy-en-Valois. Les premières collections, essentiellement ethnographiques, rassemblent des objets de la vie quotidienne et se constituent grâce aux dons des Crépynois. Le musée ouvre ses portes le 26 mars 1939. Malheureusement, la Seconde Guerre mondiale sonne sa fermeture dès 1940 et le château est bombardé de mai à août 1944

​​​​​​​Cliquez sur la photo pour plus d'information...