https://oignyenvalois.fr/ (321439342)

Decouvrir ma commune

Ungiacum, Ogniacum, Oigny et enfin, Oigny en Valois
Village Gaulois, puis Romain, implanté dans une clairière naturelle. Sur le même site dominant s'élevèrent simultanément les demeures des chefs, puis des Seigneurs du lieu. Oigny devint "en Valois" au XIXème siècle avec la création de la Poste, pour se différencier des autres villages de même nom et afin que le courrier arrive correctement.

Oigny en Valois se situe sur le faite séparant les vallées de l’Aisne et de l’Ourcq.

Ceintré de plaines agricoles et enclavé dans une clairière du massif de Retz (qui compte parmi les plus belles forêts de France, dite forêt de Villers-cotterêts), notre village possède un riche patrimoine architectural (voir onglet "patrimoine"), composé de monuments historiques avec son château médiéval remanié fin XVème siècle (considéré comme le plus ancien des nombreux châteaux seigneuriaux édifiés il y a environ 5 siècles dans la région de Villers-Cotterêts), le Mausolée du Général Comte Charpentier près de l'Eglise dédiée à St Martin bâtie au XIIIème siècle, la nef est refaite au XVème et remaniée au XVIème siècle, autour de laquelle on peut encore voir quelques sépultures datant du XVIIIème siècle et sa Croix de Cimetière du XIVème siècle, quatre puits, un lavoir, de nombreuses maisons XIXème et quelques maisons XVIIIème joliment entretenues et rénovées (telles la belle demeure de la rue des Bourgeois dite "Le pavillon" car ancien pavillon de chasse) complètent le patrimoine bâti.

Deux exploitations agricoles sont situées sur la commune, les vergers du petit marais et une autre à la ferme monastique de Baisemont. Des haies séculaires, certaines classées, sillonnent le village

À mi-chemin entre Villers-Cotterêts et La Ferté-Milon, notre village profite de l’attrait de ces deux villes historiques qui ont vu naître Alexandre DUMAS et Jean RACINE.

CHÂTEAU D_OIGNY copie.jpg
Alexandre DUMAS.jpg

«Là, entre les bordures d’Oigny et la laie des Oseraies, s’élevait la hutte de Thibault le sabotier».
Alexandre DUMAS a construit la cabane de son «Meneur de loups» sur le territoire d’Oigny-en-Valois, à quelques centaines de mètres des premières maisons du village et l’a évoqué une seconde fois dans «le roman de Catherine Blum».

MENEUR DE LOUP.jpg
eglise St Martin _2_.JPG

Le village s’est développé autour de son château et de son église. La place du village, se situant quasiment au centre. Elle est parée de tilleuls et se situe à proximité des lieux de patrimoine que nous vous invitons à découvrir. Il n'est pas rare d'y croiser promeneurs et résidents dès qu'un petit rayon de soleil pointe le bout de son nez afin de profiter de ce bel espace, aménagé de quelques bancs afin d'y savourer calme et repos.
Les réseaux sont enterrés et aucun fil ne dénature le paysage.

Oigny en Valois constitue le point de départ de nombreuses randonnées vers les laies forestières et le canal de l'Ourcq : GR 11 (Tour d'Ile de France), chemins ruraux classés au Plan Départemental, une micro ballade balisée. La Route Européenne D'Artagnan traverse le village.

Classé en 2002 en Zone de protection du Patrimoine architectural et Paysager, puis en 2016 en Aire de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP), le village est inscrit sur le site du Comité Départemental du Tourisme de l’Aisne sur le thème des micro-balades, libres ou accompagnées.

GR11A

GR11A.JPG